Francine Bessac

Pendant la nuit de Pâques 2020, ce 12 avril, Francine nous a quitté.
Elle a dirigé de Grand Chœur pendant 56 ans, depuis son arrivée à Grenoble, jeune professeur de musique et jusqu’en 2016. Certains de ses choristes d’aujourd’hui l’ont connu dès cette époque.

De la musique avant toute chose

Issue d’une famille de musiciens, Francine Bessac s’est très vite attachée à la pratique musicale. Elle a privilégié le piano et surtout le chant. Parallèlement à ses études musicales au lycée La Fontaine de Paris et au conservatoire de Versailles, elle découvre à la fois le chant choral et le mouvement A Cœur Joie avec l’ensemble vocal de Philippe Caillard. C’est le début de l’engagement de toute sa vie.
Musicienne talentueuse, elle a participĂ© Ă  de nombreux concerts en tant que soprano soliste, ainsi qu’Ă  la rĂ©alisation de disques (dont un enregistrement du Te Deum de Lully, sous la direction de Jean-François Paillard, couronnĂ© par un prix du disque en 1974).
En 1959, elle est nommée professeur d’éducation musicale à Grenoble au collège/lycée des Eaux Claires puis à Seyssins. Et, dès 1960, elle reprend la direction de la Chorale A Cœur Joie de Grenoble. Elle la fait évoluer progressivement vers le grand répertoire classique avec un travail régulier avec des musiciens professionnels. La même année, elle crée l’Ensemble Vocal, qui s’est produit depuis lors de nombreux concerts y compris à l’étranger. Dans les années qui suivent, elle suscite la création de plusieurs autres chorales dans l’agglomération grenobloise parce que le grand élan qui nourrit toute son existence est de faire partager et de transmettre la Joie de la musique, la joie de chanter. D’ailleurs, pour Francine Bessac tout le monde peut chanter. Pour chacun, musicien confirmé ou novice, elle sait déployer tous les trésors de ses qualités pédagogiques et de son exigence pour obtenir le meilleur de chacun.
Avec elle pas d’élitisme mais une exigence qui fait progresser chacun quel que soit son niveau de départ.

AvecMarcel Corneloup Président d’A Cœur Joie
9 novembre 1985 25 ans de direction du Grand Chœur. Marcel Corneloup Président d’A Cœur Joie avec Francine et Jean Bessac

Son empreinte sur la vie culturelle à Grenoble est reconnue unanimement et tous ses choristes étaient là pour la grande fête de son jubilé d’argent à la tête du Grand Chœur, en 1985, où elle a reçu la médaille d’argent de la Direction de la Jeunesse et des Sports, et la médaille d’or de la Ville de Grenoble.
Pouvions-nous alors imaginer que nous avions encore 35 heureuses années de vie chorale à partager avec elle ?

A CĹ“ur Joie

Elle trouve dans le mouvement A Cœur Joie, fondé par César Geoffray en 1948, le cadre qui correspond à son éthique. Elle lui sera fidèle ; depuis 60 ans elle est l’âme d’ACJ à Grenoble et dans le Dauphiné.
Elle sera fidèle aux rendez-vous des Choralies, à Vaison la Romaine, tous les trois ans, souvent en tant que chef-assistante et encore l’été 2019 où l’Ensemble Vocal donnait un concert sous sa direction dans la chapelle Saint Quenin.
Chœur Régional Arioso, Grand Chœur, Ensemble Vocal, ont vécu de son inlassable énergie pendant toute cette période mais il faut également évoquer les autres chorales créées ou animées au fil des ans par « ses » choristes : Mélusine, Mélisande, Maluraine, Charmant Som et tant d’autres. En complément à son métier de Professeur de musique elle a fédéré pendant des années les chorales scolaires de Grenoble pour monter des projets d’envergure, amenant des milliers de collégiens à la musique vivante.

Francine en 2016 ; Dernier Concert avec le Grand Chœur
Francine en  juin 2016 Dernier  Concert avec le Grand Chœur

Le chant a cappella et les auteurs contemporains

Pour Francine l’essence du chant choral c’est au premier rang le chant a cappella. Elle manifestait un appétit insatiable pour aller à la découverte des auteurs d’aujourd’hui mais elle ne s’interdisait jamais de revenir aux répertoires renaissance, romantique et surtout du XXème siècle quelle affectionnait particulièrement. La vie d’un choriste de Francine Bessac c’est la découverte de toutes les époques musicales.
Mais en contrepoint à cette prédilection pour la musique vocale a cappella Francine savait relever toutes les propositions de travail avec orchestre. Elle entrainait ses choristes dans de fabuleuses aventures musicales en répondant présent aux projets de la vie musicale grenobloise.
Rappelons la coopération régulière, de 1972 jusqu’à 1996, entre le Centre Musical et Lyrique de Grenoble dirigé par Jean Laisné et l’Ensemble Instrumental de Grenoble sous la houlette de Stéphane Cardon et de Marc Tardue d’une part et Francine et ses chorales d’autre part. Combien de projets musicaux passionnants a-t-elle porté pendant ces vingt-cinq années ? : Passion selon St Jean avec Emmanuel Krivine et avec José Aquino, Requiem de Fauré avec Pierre Cochereau, Messe en Si et Passion selon Saint Matthieu de Bach, Jeanne au Bûcher et le roi David d’Arthur Honegger , la plupart des requiem du répertoire dont le Requiem Allemand de Brahms, les Vêpres de Serguei Rachmaninov.
Et qui se souvient du « Rabelais en liesse » de Guy Reibel en 1974, place Saint André et au festival d’Avignon ?

Il faut retenir, au moins, l’enregistrement, en présence d’Olivier Messiaen des « Trois petites liturgies de la présence divine ». Un grand moment de la vie musicale de Francine, qui en a connu tant d’autres.

1983 Enregistrement des 3 petites liturgies d’Olivier Messiaen
1983 Enregistrement des 3 petites liturgies d’Olivier Messiaen
Francine – Olivier Messiaen – Jeanne Loriod
Francine – Olivier Messiaen – Jeanne Loriod

 

 

 

 

 

 

L’orchestre Symphonique Universitaire de Grenoble et Patrick Souillot offrent également de nombreuses occasions d’explorer les répertoires des œuvres associant orchestre et chœurs. Et lorsque Patrick invente La Fabrique Opéra et ouvre une nouvelle page de la vie musicale à Grenoble en 2007, c’est encore vers Francine Bessac et son ensemble vocal qu’il se tourne pour former les chœurs de la Flûte enchantée de Mozart, puis la Traviata de Verdi en 2008 et Don Giovanni en 2010.
Cette envie d’aventures musicales, cet enthousiasme à chaque fois renouvelé, a trouvé son épilogue et un nouveau sommet avec la création de L’Enfant au chœur de colombe – Annonciation Oratorio écrit par son ami, l’organiste et compositeur dauphinois, Dominique Joubert et que Francine a dirigé au mois de novembre 2019 à la Cathédrale Notre Dame de Grenoble.

Jean

Mais l’engagement sans faille de Francine au service du chant choral et de ses choristes, cet enthousiasme qui habitait Francine et qu’elle nous a transmis jeudi après jeudi, week-end après week- end, et surtout pour chaque concert n’aurait pas été possible sans Jean.

On peut dire que, lui aussi il a consacré sa vie de choriste à remonter le niveau des choristes. Et même de les mettre au bon niveau pour que chacun voit le chef !

Discret, attentif, méticuleux (monter, démonter et ranger les estrades les jours de concerts, c’était toujours un grand moment !) il partage avec elle la passion du chant choral et de la montagne. Un bel accord !

60 ans du Grand Choeur 2007

Grenoble, le 16 avril 2020,    Marc ESMENJAUD Président du Grand Choeur,

(Texte relu et amendé par François Bessac et Michel Galhaut)

 

Retrouver Francine :

2019  – L’enfant au ChĹ“ur de Colombe – Annonciation de Dominique Joubert         Dernier concert dirigĂ© par Francine Bessac avec l’ensemble vocal en novembre 2019 Ă  la cathĂ©drale de Grenoble.
https://vimeo.com/377054162/1e93bffa63?fbclid=IwAR0Pnrmizi6KQcE_dGaYmeCg5-l9nTEisKH-99mBSlqknehODjrMFJ2qPNs

2016  – Francine Bessac – montage de photos    « Toute une vie de musique » (C. REY)
https://drive.google.com/file/d/1q35AIEw2wvkvj0km2Sts-VC_zXoMX-uP/view

2016 – FR3   Reportage vidĂ©o Ă  l’occasion de la dernière rĂ©pĂ©tition du Grand ChĹ“ur sous la direction de Francine. (2 min 45)
https://drive.google.com/file/d/0B5uyvCAzCE_NMWl3NVRKT3c5aUU/view

2015 France Bleu Portrait d’Isère 14 décembre 2015 consacré à Francine
https://www.francebleu.fr/emissions/portraits-d-isere-nos-invites-vous-racontent-leur-isere/isere/portraits-d-isere-nos-invites-vous-racontent-leur-isere-45

2007 FR3 – 60ème  anniversaire du Grand Chœur 2007_1  (6 min 17)
https://drive.google.com/file/d/13oqbgRX5qkPNVUf5XRUZBdrYgzwgWCYE/view

2007 FR3 – 60ème anniversaire du Grand Chœur 2007_2  (6 min 27)
https://drive.google.com/file/d/19QuYyeyzznm3CS8LiPrJXpnY0WBjv0FJ/view

1985 Archives INA Jubilé d’argent (25 ans) de Francine à la direction du Grand Chœur https://drive.google.com/file/d/1SjfHD2pv4Gr5a_8CRn57GcAZfBZ2kILu/view

1977 VĂŞpres solennelles d’un confesseur – MOZART  Ensemble vocal et instrumental de Valence Direction : Jean-François Paillard      Concert 6 mai 1977 – Valence
Laudate Dominum.    Soprano soliste : Francine Bessac
https://soundcloud.com/user-325705811/laudate-dominum-vepres-solennelles-dun-confesseur-mozart